XCII. « Midi brûlant : Temps, connaissance et Éternel Retour chez Nietzsche »

20 janvier 2014

tumblr_mznxx8YITF1s7qj71o1_500
*

Pour compléter le texte de mon intervention, une courte étude faisant un premier point sur le temps et l’éternel retour chez Nietzsche – nécessairement déjà dépassée par mes lectures et réflexions en cours, et d’une insuffisance certaine en plusieurs points, mais à mon sens, suffisamment détaillée pour servir de premier pas à mon travail à venir sur Nietzsche.

Midi brûlant: Temps, connaissance et Éternel Retour chez Nietzsche – via Scribd

Publicités

2 Réponses to “XCII. « Midi brûlant : Temps, connaissance et Éternel Retour chez Nietzsche »”

  1. webi8 said

    Bonjour,je ne parlerais pas comme zarathoustra,car je pense que Nietzche était vraiment à coté de la plaque,en tant qu’homme et en tant que pseudo philosophe,en lui aucun espor,aucune générosité puisqu’il a confondules vacances divines avec un acxte de décès!

    • Romain said

      Quelques remarques, alors:
      Tout d’abord, étudier Nietzsche ne revient pas nécessairement à « parler comme Zarathoustra » – n’oblige pas à la pure adhésion.
      Ensuite, je ne saisis pas le lien entre son manque de générosité et la fausseté présumée de son « Dieu est mort ». Concernant sa générosité, le Zarathoustra formule des passages sur « La vertu qui donne », qu’il faudrait examiner avec sérieux, et réfuter si il y a lieu. Pour l’espoir, Nietzsche sa targuait d’avoir formulé la seule philosophie de l’avenir, qui par l’amor fati, prononce sans cesse un grand « oui » à la vie, et réaffirme contre toute la tradition philosophique, « l’innocence du devenir ». Là encore, votre reproche ne se confronte pas aux textes-clé.
      D’où mon étonnement quant au « puisque »: tout ce que je viens de lister semble aller à l’encontre de votre reproche lapidaire, et plus encore, vaut précisément parce que la mort de Dieu est affirmée.
      Concernant la « vacance divine », deux petites remarques:
      Premièrement, Nietzsche ne désenchante pas le monde: c’est selon lui, le travail de la science de désenchanter. Il y a un texte très instructif de Klossowski sur le polythéisme de Nietzsche, dans son recueil, « Un si funeste désir ». Il procède plutôt à un réenchantement – et ses derniers concepts majeurs portent le nom de dieux ou de personnages mythologiques: Dinoysos, Ariane, Le Crucifié.
      Deuxièmement, il faudrait clarifier un peu cette « vacance »: le Dieu immuable qui part s’oublier quelques temps, laissant son trône vacant, est une idée assez absurde pour que je ne vous l’impute pas. Est-ce donc de « vacance » du sentiment religieux et du sacré chez les hommes que vous parlez ? Mais dans ce cas, Nietzsche n’est absolument pas réfuté: l’avancée du nihilisme européen, transformé progressivement en nihilisme mondialisé, a pour conséquence logique que la majorité des représentants du « type esclave » se réfugie dans la religion comme valeur négatrice de la vie – l’écart se réduisant de plus en plus entre religion et nihilisme intégral. La « générosité » de Nietzsche consistant précisément à divulguer sa pensée révélée de l’Éternel Retour afin d’initier un « contre-mouvement », et mettre en branle la transvaluation des valeurs. De son point de vue, toute résurrgence du religieux est une enfoncée plus profonde dans le nihilisme, et n’est généreuse que dans l’effort décuplé qu’elle met en oeuvre pour rapetisser et médiocriser l’homme.
      Mais comme je n’aimerais pas que la discussion tourne à une rixe ridicule, je ne souhaiterais poursuivre ce débat que s’il s’appuie sur des arguments développés et tangibles – car la fulgurance de votre commentaire prête naturellement à l’interpréter comme le signe d’une méconnaissance, lorsqu’il n’est étayé par aucune raison. Nietzsche était bien loin d’être un pseudo-philosophe – et le moquer de la sorte vaut quasiment pour preuve qu’on ne l’a lu ni de près, ni même en diagonale.
      Dans l’attente d’arguments sonnants et trébuchants donc …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :