LXII. Annette Messager: invraisemblables Continents Noirs

26 janvier 2013

annette-messager-une-951104-jpg_824750

*

On excusera le manque d’universalité de ce billet d’humeur à portée régionale, il ne s’agit là que d’exprimer – et il s’agit d’être court et incisif, parce que cette farce n’appelle rien d’autre – un mécontentement que j’estime légitime après avoir déambulé dans cet espace dont le mètre-carré s’évalue uniquement en terme de budget culturel, et non de valeur esthétique. Cette exposition, lamentable, est symptomatique du déclin sans cesse croissant du MAMCS: une poignées d’oeuvres, beaucoup de publicité, et pas le moindre frisson esthétique à l’horizon. Messager se contente de bricoler des installations puis de les saupoudrer des « colorants culturels » les plus en vogue (féminisme, lointains relents d’expressionnisme allemand …), le tout pour une somme que l’on imagine exorbitante. L’emploi du terme « bricolage » n’est d’ailleurs pas excessif, puisque la facture de l’installation « sans légendes » (1) passerait facilement pour  de l’Arte Povera, mais d’une façon dérangeante qui fait davantage pressentir la paresse que le parti-pris artistique: on a déjà vu nombre de projets de fin d’études dans des écoles d’Art ayant bénéficié d’une production plus soignée …

NOTES

1. Louée par Le Point dans un article extraordinairement vendu à l’idéologie culturelle et muséale, en cet endroit:

http://www.lepoint.fr/culture/coups-de-coeur/sans-legendes-la-face-obscure-d-annette-messager-21-12-2012-1604912_792.php

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :