XLV. Breve faciam

31 mai 2012

« […] l’effet ne serait pas autre que celui des plaisirs et de la volupté quand ils nous reviennent en ces moments où la douleur sévère, la mort, l’amour en ce qu’il a d’éternel, triomphent et nous repentent dans la réalité des choses de Dieu. Chaque fois que, du sein de ces ondes mobiles et contradictoires où nous errons, le bras du Puissant nous replonge dans le courant secret et glacé, dans cette espèce de Jourdain qui se dirige, d’une onde rigoureuse, au-dessus des tiédeurs et des corruptions de notre Océan, à chaque fois nous éprouvons ce même frisson de dégoût soulevé par l’idée de la Sirène. Nous vomissons les joies de la chair. Et si cela nous affecte ainsi, parce qu’une douleur purifiante nous visite et que nous assistons à la mort des autres, demandons-nous souvent: Que sera-ce donc aux abords de la nôtre ? Que sera-ce après, au choc formidable du rivage ? »

Sainte Beuve, Volupté.

Quoi de plus comiquement humiliant que de se rendre compte de ce constant va-et-viens qu’effectue la conscience humaine, d’un point de vue à l’autre, selon une symétrie des plus sidérantes ? Dans la plaisir, on qualifie volontiers les « choses de Dieu » de balivernes, de béquilles bon marché à réserver à ces boiteux que le manque de courage rend incapables de se rendre maître de sa propre existence. Mais arrivent les malheurs, et chacun conspue les voluptés, les révoque et marchande par mille serments un recouvrement de son ancienne situation. Exaucé, on aura vite fait de reconnaître dans son égarement (bien compréhensible) un vice de procédure annulant l’ensemble des promesses formulées, et on retournera la tête haute à son rôle d’athée par temps clément. On excuse facilement un athée lorsqu’il parvient à maintenir la barre du scepticisme par gros temps, mais lorsqu’il dresse un autel de fortune dès que le naufrage est en vue …

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :